Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

INSERM UMR 1063 : Stress oxydant et pathologies métaboliques (SOPAM)

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Sujet thèse R. Andriantsitohaina

    Sujet thèse R. Andriantsitohaina

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Vésicules extracellulaires et Nlrp3 dans les phénomènes inflammatoires associés au syndrome métabolique

    Nlrp3 (nucleotide-binding domain and leucine rich repeatcontaining family pyrin domain containing 3) fait partie du complexe inflammasome participant à la production de cytokines inflammatoires comme l’IL-1beta et l’IL-18. Lors de l’athérosclérose ou du diabète de type 2, les perturbations métaboliques telles que l’hyperlipidémie et/ou l’hyperglycémie activent Nlrp3 et ainsi la production d’IL-1beta. Dans le cas de l’athérosclérose, l’activation de cette voie conduit à l’accélération de la formation de la lésion athéromateuse et participe à la rupture de la plaque. Dans le cas du diabète, l’insulino-résistance et associée à l’activation de l’inflammasome participant la destruction des cellules beta du pancréas et la progression de la pathologie. Par ailleurs, il existe une association entre une augmentation de vésicules extracellulaires circulantes et l’apparition d’athérosclérose et/ou l’augmentation de l’incidence du diabète.

    Ce projet a pour but d’évaluer la contribution de Nlrp3 véhiculée par les vésicules extracellulaires, microparticules ou exosomes, dans la physiopathologie de l’athérosclérose et de l’inflammation métabolique. Nlrp3 est porté par les vésicules extracellulaires à partir des macrophages activés. Le potentiel de ces vésicules à véhiculer les informations inflammatoires sera analysé sur la fonction endothéliale et l’infiltration macrophagique dans le tissus adipeux. La signification physiopathologique de ces vésicules sera étudiée dans des modèles animaux d’obésité et d’athérosclérose. Enfin, nous testerons l’hypothèse des vésicules portant Nlrp3 comme des biomarqueurs potentiels de l’évolution de l’athérosclérose et l’augmentation des risques métaboliques chez les patients atteints de syndrome métabolique (cohorte Metabol, CHU Angers).

    Ce projet apportera des données moléculaires, cellulaires et intégratives sur la contribution de Nlrp3 associé aux vésicules extracellulaires dans le cadre de l’athérosclérose.