Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

INSERM UMR 1063 : Stress oxydant et pathologies métaboliques (SOPAM)

Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Sujet thèse M.C. Martinez

    Sujet thèse M.C. Martinez

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Rôle des vésicules extracellulaires dans la pathogenèse de l’insulino-résistance dans le syndrome métabolique

    L’obésité est un état pathologique qui peut conduire au développement du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires caractéristiques des patients atteins de syndrome métabolique. Nous avons précédemment démontré que les vésicules extracellulaires de patients atteints de syndrome métabolique induisent une dysfonction endothéliale. Cependant, leur rôle dans la pathogenèse de l’insulino-résistance reste encore à être déterminé. Nous nous proposons d’étudier le rôle des vésicules extracellulaires (microparticules et exosomes) dans le développement de de l’insulino-résistance au niveau endothéliale et tissulaire. Nos études de protéomiques sur ces vésicules ont montré que certaines protéines d’intérêt sont augmentées dans les vésicules extracellulaires de patients syndrome métaboliques. Cependant, la signification physiopathologique et leurs potentiels en tant que biomarqueurs ne sont pas connus. Pour cela, des vésicules extracellulaires circulantes issues de patients atteints de syndrome métabolique ainsi qu’au cours de l’obésité induite par une diète riche en graisse dans un modèle murin seront utilisées. Nous analyserons les voies moléculaires spécifiques de la réponse à l’insuline en utilisant de modèles cellulaires ainsi qu’au niveau tissulaire (tissue adipeux et foie). Les résultats permettront de jeter les bases moléculaires et intégrées dans la compréhension des mécanismes par lesquels les vésicules extracellulaires participent aux altérations métaboliques associées à l’obésité et en tant que biomarqueurs potentiels de la pathologie.